Côte d'Azur: Il veut relier Berlin à Nice en roller

INSOLITE Cet Azuréen s'est lancé ce défi pour l'association Handicap International...

Mathilde Frénois

— 

Daniel Mihalcea s’entraîne sur les pistes et les routes entre Nice et Cannes.
Daniel Mihalcea s’entraîne sur les pistes et les routes entre Nice et Cannes. — D. Mihalcea

Daniel Mihalcea s’est lancé un défi. Celui de relier Berlin à Nice sur six roulettes. Trois fixées à chaque roller qui permettront à cet Azuréen de parcourir les 2.008 km qui séparent les deux villes. C’est dimanche que le top départ sera donné depuis la capitale allemande.

Ce parcours, Daniel Mihalcea le connaît bien. « Il y a deux ans, j’ai déjà fait une tentative entre Nice et Berlin, explique l’informaticien de 35 ans. Mais je suis tombé malade en Belgique et j’ai dû abandonner le challenge. »

Pour conjurer le sort, Daniel Mihalcea fera le parcours dans le sens inverse. Et pour se préparer, il s’entraîne d’arrache-pied depuis la promenade des Anglais de Nice jusqu’à Cannes.

Mille mètres de dénivelé

« On est à quelques jours du départ et je stresse, confie-t-il. Mais je suis mieux préparé que la première fois. » Pendant près d’un mois, Daniel Mihalcea a prévu de rouler à une moyenne de 85 km par jour. « Au milieu du parcours, il y a les Alpes, avec 1.000 m de dénivelé positif et le col de Gap. »

Le trajet estimé détaillé. Les dates et les étapes peuvent varier légèrement selon les aléas du parcours. Si vous...

Posté par Nice-Berlin en Roller sur lundi 4 avril 2016

Pour compliquer un peu plus son périple, le Niçois part en autonomie totale. « J’aurais un chariot, lui aussi sur roulettes, avec une tente, de la nourriture et des vêtements. » Arrivée à Nice prévue le dimanche 15 mai sur la place Masséna.

Un périple caritatif

Berlin-Nice en roller, ce n’est pas uniquement un défi sportif. Daniel Mihalcea a prévu de récolter, pendant son parcours, des fonds pourHandicap International. Pour participer :  www.alvarum.com/berlinnice2016