Nice: Une centaine de personnes rassemblée pour un concert contre la loi travail

SOCIAL Pas de défilé ni de blocus de lycée, ce jeudi, dans la capitale azuréenne... 

Mathilde Frénois

— 

Le Syndicat général des lycéens est prêt pour le meeting niçois.
Le Syndicat général des lycéens est prêt pour le meeting niçois. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

A Nice ce jeudi, ni de défilé, ni marche ou ni blocage de lycée. Mais un meeting « pour discuter » et un concert « pour rassembler » à partir de 17 h et jusqu’à 22 h sur la place Garibaldi. Tous manifestent pour le retrait du projet de réforme de la loi travail.

« Si nous, les jeunes, on ne se mobilise et on n’apporte pas nos revendications contre la loi travail, qui le fera ? », fait remarquer Téa derrière sa pancarte barrée d’un « lycéens d’aujourd’hui pas chômeurs de demain ». La jeune militante du Syndicat général des lycéens veut réunir autour d’elle, quitte à passer par du divertissement. « On a déjà fait différents types de rassemblement, aujourd’hui c’est le concert. L’objectif est que tout le monde se sente concerné. »

Un collectif créé

Dans les Alpes-Maritimes, un groupe de résistancecontre la loi El Khomri a été créé : « le Collectif des jeunes 06 contre la loi travail ». Il rassemble le Syndicat général lycéen, les Jeunes du parti de gauche, l’Union des étudiants communistes, le Mouvement des jeunes socialistes, le Mouvement des jeunes communistes de France et l’Union nationale des étudiants de France.

« C’est important de mobiliser car il s’agit de notre avenir, explique Xavier du Parti de gauche présent dès l’installation des affiches et des barnums. Il faut proposer un autre projet politique qui créerait de l’emploi et non du chômage. »

Une semaine après ce concert et ce meeting, un défilé sera organisé jeudi 31 mars à 14 h place de la tête carrée à Nice.