Alpes-de-Haute-Provence: La photo du loup n'a finalement pas été prise par un habitant du village

SOCIETE Le cliché a été capté automatiquement…

Mathilde Frénois

— 

La photo originale prise par un capteur automatique.
La photo originale prise par un capteur automatique. — Site Ubraye

Cet habitant affirmait avoir vu le loup. Et même avoir pris le temps de dégainer son téléphone portable pour le prendre en photo. Il n’en est rien. Ce cliché existe réellement mais il a été réalisé… loin des habitations par un « piège photo ».

C’est une caméra automatique qui a capté l’instant. Le loup a été photographié à 100 m du village de Rouainette (Alpes-de-Haute-Provence) dans la nuit du 18 au 19 mars vers 22h20, comme l’indique le site de l’Ubraye qui publie ces clichés.

Les indications horaires ont mis la puce à l'oreille de l'association Green.
Les indications horaires ont mis la puce à l'oreille de l'association Green. - Site Ubraye

Une rencontre imaginaire

Un passage par Photoshop et l’habitant du village narre une histoire montée de toutes pièces. Il raconte alors avoir vu passer un chevreuil près de sa maison. Immédiatement après, un loup aurait débarqué. L’animal marquant une pause, le photographe amateur se serait servi de son portable pour enregistrer le cliché. Cliché dont il n’est finalement pas l’auteur.

Une rencontre imaginaire qui a mis la puce à l’oreille de l’association Green. « Le témoin est vice-président d’une association de chasse », notent les militants sur un post Facebook. « Cette photo peut tout à fait provenir d’un piège photographique, d’ailleurs posons-nous la question : pourquoi est-elle en noir et blanc (comme sur les pièges photos) ? Quant au jardin, il a plutôt l’air plutôt d’un coin de forêt… »