Expulsée de Monaco, elle y retourne pour... s'y prostituer

JUSTICE La jeune femme a écopé de dix jours de prison avec sursis... 

M.F.

— 

Vue aérienne du palais princier de Monaco, le 20 septembre 2013
Vue aérienne du palais princier de Monaco, le 20 septembre 2013 — Valery Hache AFP

Elle avait été refoulée du territoire monégasque le 25 novembre 2014. Pourtant Alexandra, 23 ans, est revenu à Monte-Carlo pour pratiquer ses activités de… prostitution.

La jeune femme, qui comparaissait devant letribunal correctionnel de Monaco, affirme avoir oublié l’interdiction, rapporte Nice-Matin. S’identifiant comme une escort girl et habitant en Roumanie, elle explique au président être sur le Rocher en vacances. C’est pour se divertir qu’elle séjournait à Monaco.

Dix jours de prison avec sursis

Des explications qui n’ont pas convaincu le procureur Alexia Briantin. « Elle faisait l’objet d’une telle sanction à l’époque car elle se livrait à un démarchage agressif dans son activité de prostitution, soutient-elle. Évidemment, elle est revenue pour exercer le même métier. »

Son casier judiciaire étant vierge, Alexandra écope de dix jours de prison avec sursis. « J’ai pris conscience de mon erreur, mais je n’avais pas bien compris les conséquences de l’interdiction. Je veux partir chez moi en Roumanie », affirme la jeune femme au journal local.