Côte d'Azur: 1789Cala, la petite maison d'espadrilles qui monte

ÉCONOMIE L'entreprise de mode, basée à Saint-Laurent-du-Var, devrait dépasser le millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016...

Fabien Binacchi

— 

L’espadrille reste une valeur sûre de la petite équipe basée à Saint-Laurent
L’espadrille reste une valeur sûre de la petite équipe basée à Saint-Laurent — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

L’histoire a commencé en 2010. Avec sa marque 1789Cala, Damien Calamuso voulait « révolutionner les formes et les couleurs ». Il se lance alors dans la vente d’espadrilles. « J’ai commencé avec 30 paires dans mon garage », confie le Laurentin.

Six ans plus tard, sa petite entreprise a bien grandi. Toujours basée à Saint-Laurent-du-Var, elle vient tout juste de lancer sa deuxième collection de prêt-à-porter, aux accents toujours appuyés de Côte d’Azur…

Toujours plus de couleurs avec les nouvelles espadrilles créateur 1789Cala ! https://www.1789cala.fr/espadrilles-createur/

Posté par 1789Cala sur mardi 22 mars 2016

L’image de la French Riviera séduit à l’étranger

La société devrait dépasser cette année le cap du million d’euros de chiffre d’affaires. En plus des espadrilles, maillots, polos, chemises, bermudas et autres accessoires trouvent preneurs même au-delà de frontières.

« Nous venons de démarrer les ventes au Moyen-Orient, et notamment au Koweït, explique le jeune patron de 26 ans. L’image de la French Riviera, très présente sur nos produits, séduit beaucoup dans ces pays. »

Et la French touch aussi. Pour le moment, la fabrication des produits de la marque 1789Cala ne se fait qu’en Europe. « Et même en France pour toutes les espadrilles notamment », se félicite le patron.

Continuer à se développer à l’international

Egalement présente en Asie et sur la toile, 1789Cala a pignon sur rue dans trois magasins à Cap3000, Cannes et Juan-les-Pins. « On va surtout essayer de continuer à développer l’international », dit Damien Calamuso.

La boutique de Juan les pins vous ouvre ses portes aujourd'hui ! Bon dimanche ! ☀️

Posté par 1789Cala sur dimanche 20 mars 2016

Le tout avec une équipe très réduite : un associé, deux autres collaborateurs et jusqu’à six vendeurs. Une affaire quasi-familiale qui ne fait que commencer.

>> A lire aussi : Easyparapharmacie.com, la petite start-up cagnoise qui s'ouvre à l'international