Antibes: Fumer sera bientôt interdit dans les lieux publics... extérieurs

SANTE La commune lancera une expérimentation sans cigarette à partir de cet été... 

Mathilde Frenois

— 

Une cigarette (illustration)
Une cigarette (illustration) — Svancara Petr/AP/SIPA

Se griller une cigarette dans un jardin public ou écraser son mégot sur les sentiers du littoral : ces gestes seront bientôt interdits à Antibes. A partir de cet été, la ville étend son dispositif d’espaces sans tabac en l’instaurant dans les lieux publics extérieurs, rapporte Nice-Matin.

Il sera totalement interdit de fumer (ou de vapoter avec une cigarette électronique) dans dix plages, jardins ou sentiers de la commune.

Les nuages de fumée, c’est ainsi terminé sur les plages de la régie municipale, de Richelieu et de la Garoupe. Les fumeurs devront également rester aux portails des jardins publics fermés : le jardin Pauline, le parc Exflora, le château de la Pinède et le parc Rabiac-Estagnol.

Les lieux « à risque »

Mais la commune a également décidé de protéger des cendres de cigarette les lieux qu’elle juge « à risque ». Parmi eux, on retrouve les pinèdes de Juan-les-Pins, le sentier du littoral, l’espace mer et littoral et les jardins de la villa Eilenroc qui deviennent totalement non-fumeurs.

Pour justifier l’interdiction de la cigarette, la ville pointe le nombre de décès imputés au tabac « estimé à 73.000, dont 44.000 par cancer, chaque année en France », dit l’adjoint à la santé d’Antibes Eric Duplay dans les colonnes du quotidien local. L’autre argument de la ville, c’est le respect de l’environnement : « Chaque année, des milliers de mégots sont disséminés dans la nature. Ils sont non biodégradables », fait remarquer l’élu.