Nice: Ce boulanger facture son pain moitié prix pour les retraités

SOLIDARITE Conscient de la précarité de certaines personnes âgées, il vend ses baguettes à 45 centimes d’euros…

Mathilde Frenois

— 

Des baguettes dans l'une des rares boulangeries de Caracas proposant toujours du pain, le 25 février 2016
Des baguettes dans l'une des rares boulangeries de Caracas proposant toujours du pain, le 25 février 2016 — FEDERICO PARRA AFP

On était habitués aux réductions pour les étudiants. Mais le patron de la boulangerie Cassin, à l’ouest de Nice, a pris le contre-pied. Depuis le début de la semaine, il vend son pain moitié prix aux personnes âgées.

Mais alors, pourquoi une telle décision ? « Ce sont ces petits papys, ces petites mamies qui comptent leurs sous, centime par centime, qui s’excusent, sont gênés, finissent par demander une demi-baguette qu’ils paient péniblement avec des pièces rouges », pointe à Nice-Matin celui qui est à l’origine de la réduction, Fraj Mahjoub.

Les associations caritatives aussi

Même si son activité est « compliquée » financièrement, le boulanger a décidé de venir en aide à ces personnes âgées qui ont dû mal à finir le mois. Pour elles, les baguettes de Fraj Mahjoub sont facturées 45 centimes d’euros.

Et ce n’est pas la seule bonne action du boulanger niçois. Chaque soir, il distribue ses invendus aux Restos du cœur ou au Secours populaire.