Nice: Maxime Montaggioni participe ce mercredi à la Coupe du Monde de para-snowboard

SKI Fin février, il a été élu athlète handisport préféré des Niçois…

Mathilde Frénois

— 

Maxime Montaggioni a débuté le snowboard à haut niveau en 2014.
Maxime Montaggioni a débuté le snowboard à haut niveau en 2014. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Ce mercredi, plus de 50 athlètes handisport s’élanceront du haut dela station des Angles, dans les Pyrénées, pour les finales de la Coupe du monde de boardercross.

Parmi eux, Maxime Montaggioni. Pourtant, ce Niçois de 26 ans, amputé de l’avant-bras droit, a débuté son sport à haut niveau il y a seulement deux ans. « Je pratiquais le snow en loisir et je ne savais pas que cette discipline handisport existait », se souvient-il.

Quatrième à sa première Coupe du monde

C’est sur les pistes d’Isola 2000 que Maxime croise l’entraîneur de l’équipe de France. Quelques semaines plus tard, il intègre cette élite du sport de glisse.

« Lors de ma toute première Coupe du monde, j’ai terminé quatrième », note le licencié de l’Anices. L’univers de la compétition, Maxime le connaît bien. Avant d’être un para-snowboardeur, le Niçois pratiquait le taekwondo à haut niveau. « J’ai terminé troisième au championnat du monde de Lausanne en 2013 », indique-t-il. Un problème relationnel l’éloigne des tatamis… mais le rapproche des stations de ski de l’arrière-pays niçois.

Sportif préféré des Niçois

Vivre du para-snowboard sans sponsor étant compliqué, Maxime est salarié d’une entreprise. Elu sportif préféré des Niçois dans la catégorie handisport, il s’est retrouvé l’égal du footballeur du Gym Vincent Koziello et de la nageuse de l’ Olympic Nice NatationCharlotte Bonnet le temps d’une soirée. « C’est impressionnant parce que le handisport est méconnu et intéresse peu de monde, déplore-t-il. C’est une confiance qui m’est donnée et qu’il faudra que je concrétise en compétition en gagnant mes courses. »

>> A lire aussi : Le classement des sportifs locaux préférés dévoilé

La course, c’est ce mercredi avec la Coupe du monde de boardercross. Ayant intégré l’équipe de France handisport, le Niçois Maxime Montaggioni sera en concurrence avec seize autres nations.