Nice: Le Parti socialiste veut « désenclaver » les quartiers par les transports

TRANSPORT Pour ces élus, le transport serait « un enjeu économique et un facteur de développement de l’emploi »...

Mathilde Frénois
— 
Illustration de bus dans le centre ville de Toulouse, le 17 novembre 2005.
Illustration de bus dans le centre ville de Toulouse, le 17 novembre 2005. — Frederic Scheiber/20 Minutes

Navettes et vélos bleus. Pour le Parti socialiste niçois, tout est bon pour « désenclaver La Trinité, Saint-André, les Liserons et l’Ariane ». « C’est une question d’équité territoriale mais c’est aussi et surtout un enjeu économique et un facteur de développement de l’emploi », notent les élus PS.

Leur priorité restant « la prolongation de la ligne 1 du tramway » jusqu’à l’Ariane et la Trinité, ils demandent également la mise en place de « navettes autoroutières » pour rejoindre Monaco, Sophia et l’Allianz Riviera, des zones porteuses d’emplois.

« Remédier au plus vite à cette inégalité »

Leur autre requête est la mise en place de dix « stations de vélos bleus entre Pasteur et les communes de Saint-André et de la Trinité » pour « atténuer l’enclavement » et « remédier au plus vite à cette inégalité », expliquent les élus PS de Nice.