Nice: Ils entassent une véritable ménagerie dans leur camionnette

JUSTICE Un homme a été condamné pour avoir transporté illégalement des lionnes, tortues, lémuriens... 

Mathilde Frénois

— 

Parmi les animaux retrouvés dans la camionnette, deux lionnes d'une valeur de 1.500 €.
Parmi les animaux retrouvés dans la camionnette, deux lionnes d'une valeur de 1.500 €. — Douane Nice

Dans sa camionnette, il transportait une véritable ménagerie… non déclarée. Un homme de 29 ans vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Nice à un an de prison avec sursis auquel s’ajoute 10.000 euros d’amende et 17.500 euros d’amende douanière. Son véhicule et ses animaux ont également été confisqués.

Lionnes, tortues, lémuriens…

L’affaire remonte au 26 avril 2013. A un péage des Alpes-Maritimes, les douanes contrôlent deux chauffeurs slovaques dans une camionnette espagnole. Leur destination finale : l’Italie. En ouvrant les portes du véhicule, les agents y découvrent deux lionnes, deux chiens australiens dingos, trois singes, deux lémuriens, deux tortues, dix caïmans et un python mort dans un sac.

« Tous ces animaux étaient encaissés pêle-mêle dans des cages dans une camionnette pas aux normes et avec des chauffeurs non qualifiés pour le transport d’animaux vivants », tient à souligner le service des douanes.

Les animaux saisis et placés

Une affaire douanière insolite qui avait poussé le ministère public à requérir, le 5 février dernier, une peine sévère d’un an de prison ferme avec mandat d’arrêt, de 100.000 euros d’amende et d’une interdiction d’exercer une activité de transport pendant quinze ans. Finalement, la peine sera plus clémente.

Les animaux, d’une valeur de 17.000 euros, avaient été immédiatement saisis par les douanes. Ils ont été remis au parc Phoenix de Nice et à une association de préservation des espèces animales dans le Loiret.