Les livres de Sarkozy, Juppé, Fillon et Copé (et un dessin) inspirent un libraire

INSOLITE Le commerçant a personnalisé les accroches qu'auraient pu choisir les hommes politiques...

Fabien Binacchi

— 

Dans la vitrine de la librairie de Juan-les-Pins
Dans la vitrine de la librairie de Juan-les-Pins — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Les libraires n’ont décidément pas fini de jouer avec le dernier livre de Nicolas Sarkozy. Un commerçant de Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes) a même décidé de mettre en scène La France pour la vie sur un même ring avec les ouvrages de trois autres Républicains. Ceux, dans l’ordre, d’Alain Juppé, Jean-François Copé et François Fillon.

>> A lire aussi : Les libraires s’amusent avec le livre de Nicolas Sarkozy

Dans la vitrine de La librairie du casino, près d’Antibes, chacune des publications est accompagnée d’un savoureux commentaire à lire de la gauche vers la droite. « J’ai changé », semble dire l’ancien président, mis en examen ce mardi dans l’affaire Bygmalion. Et les suivants d’enchaîner : « Moi aussi », « Moi encore plus », « Moi pareil ».

« Cette petite compétition nous a fait rire »

Un combat de coq en vue de la primaire, orchestré par le libraire azuréen, sans doute inspiré par un dessin publié sur Twitter par l'illustrateur Baptiste Chouët.

« C’était pour amuser notre clientèle de fidèles. On a l’habitude d’afficher toujours une critique des livres que nous mettons en vitrine. Pour cette série-là, on en a eu l’idée dès la sortie de celui de Nicolas Sarkozy, explique à 20 Minutes Romain Bouny, le responsable de la boutique. Ils ont tous fait paraître leur bouquin au même moment. Et, nous, ça nous a fait rire cette petite compétition ».

>> A lire aussi : Le livre de Nicolas Sarkozy en tête des ventes

« Je ne sais même pas comment des gens peuvent encore accorder du crédit aux politiques, attaque encore le gérant. Mais bon, après tout, on dit bien que "les promesses n’engagent que ceux qui y croient". »

La photo a en tout cas fait le bonheur des réseaux sociaux.

 

 

Mon fils Yann m'envoie cette photo d'une vitrine de librairie. Des collègues facétieux comme on les aime.

Posté par Alain Girard-Daudon sur mardi 16 février 2016