Côte d'Azur: Des scooters électriques grassois rouleront sur les pavés parisiens

TRANSPORTS La capitale a signé un contrat d’un million d’euros avec une entreprise azuréenne pour équiper ses agents…

Mathilde Frénois

— 

Cinquante scooters seront livrés à la ville de Paris avant cet été.
Cinquante scooters seront livrés à la ville de Paris avant cet été. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Le scooter bleu blanc rouge garé devant l’entrepôt annonce la couleur. A Eccity, on produit français. L’entreprise grassoise est la seule de l’Hexagone à fabriquer des deux-roues entièrement électriques. Et elle vient de décrocher un marché d’une valeur d’un million d’euros avec Paris pour équiper les agents de la capitale en scooters.

« On en vendra 100 par an pendant deux ans renouvelables », précise Sébastien Gschwind, chargé du digital marketing de la start-up qui a déjà équipé Aix-en-Provence et Monaco.

 

Les scooters d’Eccity sont développés et assemblés en France. - M. Frénois/ANP/20 Minutes

 

Une autonomie de 100 km

En concurrence avec des entreprises étrangères, la French touch a considérablement influencé le choix de la mairie de Paris. Mais pas seulement. « Le scooter est 100 % électrique, il a une autonomie de 100 km et peut monter jusqu’à 100 km/h », vante-t-il.

Dans le hangar de Grasse où ils sont développés puis assemblés, les deux-roues, d’une valeur de 7.500 euros pièce, s’accumulent : « On en livrera une cinquantaine avant cet été », détaille Sébastien Gschwind.

Doubler la masse salariale

Pour suivre cette cadence, Eccity va, dans les prochains mois, doubler la surface de ses locaux, mais également le nombre de ses salariés « pour tripler la production de scooters électriques qui sont assemblés uniquement à la main ».