Côte d'Azur: Ils s'envoyaient de la cocaïne... par Chronopost

FAITS DIVERS Trois hommes, dont un Niçois installé au Costa Rica, ont été mis en examen...

Fabien Binacchi

— 

La drogue était simplement emballée dans une enveloppe
La drogue était simplement emballée dans une enveloppe — Douanes Nice

Leur petit manège n’avait pas échappé aux douanes azuréennes. Trois hommes dont un Niçois établi au Costa Rica, mis en examen vendredi dernier pour trafic de drogue international, ont été coincés après avoir fait transiter 296 g de cocaïne… par Chronopost. Entre un hôtel de Disneyland et un autre de Nice, relate Nice-Matin.

Le principal suspect azuréen aurait d’abord ingéré la drogue sous forme d’ovules pour l’importer depuis l’Amérique centrale. Atterri à Paris, il aurait ensuite, avec l’aide d’un complice, reconditionner la poudre pour se l’expédier à eux-mêmes par courrier.

Les douaniers se sont invités sur les lieux de la livraison

Histoire, pensaient-ils, d’éviter de se faire prendre la main dans le sac, en cas de contrôle direct sur la route entre Paris et Nice. Mal leur en a pris. L’envoi au contenu très spécial (valeur marchande estimée : 15.340 euros) a été intercepté par les douaniers azuréens qui se sont finalement invités sur les lieux de la livraison.

>> A lire aussi: Il tirait son revenu d'un e-commerce d'objets archéologiques

En plus des deux premiers, un troisième homme, qui faisait apparemment office de chauffeur, est également interpellé. Seul ce dernier a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Les deux autres, eux, dorment depuis en prison.