EN IMAGES. Côte d'Azur: La neige est (enfin) tombée dans les stations et ce n'est pas fini

MÉTÉO De nouvelles averses de flocons sont annoncées pour cette semaine...

Fabien Binacchi

— 

A Isola 2000, ce week-end
A Isola 2000, ce week-end — Stations du Mercantour

Les incantations et autres danses de la neige ont enfin payé ! Attendue comme le messie sur les cimes azuréennes depuis le début de la saison, la poudreuse est finalement arrivée (en masse) ce week-end. Jusqu’à 40 cm d’or blanc ont recouvert les stations.

A Isola 2000, où 26 pistes (sur 43) sont ouvertes, il y a 60 à 70cm de neige. C’est pareil du côté d’Auron, où 28 descentes (également sur un total de 43) sont accessibles. A Valberg, on compte jusqu’à 45 cm au plus haut et 27 pistes sur 56 sont prêtes.

Sur les pistes de Vaberg, après la dernière chute de neige - OT Valberg

Auron, ce lundi matin aux aurores - Stations du Mercantour

Vue panoramique d’Isola 2000, ce lundi matin - Stations du Mercantour

Une aubaine alors que les vacances de la zone B commencent. Les chanceux de cette semaine pourront bien profiter d’une neige fraîche, mais pas forcément du soleil. De nouvelles perturbations sont attendues toute cette semaine.

Plusieurs averses de neige dès 1.200m d’altitude

« L’ensemble de la France est soumis à un flux d’ouest océanique très actif. Ce genre d’épisode ne concerne pas, d’habitude, les Alpes-Maritimes. Mais les perturbations vont être tellement nombreuses que le département va être touché cette fois-ci », relève Franck Thurlure, prévisionniste à l’antenne niçoise de Météo-France.

Dès mardi après-midi, plus de 10 cm de nouveaux flocons devraient ainsi tomber au-dessus de 1.700 m. « Nous aurons une accalmie mercredi avant une nouvelle perturbation dès jeudi soir et pendant tout le week-end, surtout sur la Haute-Tinée. Il devrait y avoir plusieurs averses de neige à partir de 1.200 m », précise également le spécialiste.

>> A lire aussi : Que faire en station si l’on ne skie pas ?

Les températures elles ont retrouvé le Nord : de -5°C à -9°C pour les minimales jusqu’à 1°C en journée à Isola 2000 par exemple. « A cette altitude, nous avions enregistré 15°C pendant le mois de décembre, bien au-dessus des normales », rappelle Franck Thurlure.

Risques d’avalanches « marqués à forts »

L’hiver est donc enfin là, mais avec lui aussi, le risque d’avalanches. Météo-France a émis dimanche un avis pour des « risques marqués à forts » sur les massifs des Alpes du Sud.

« Du fait de la présence de mauvaises sous-couches sans cohésion dans de très nombreuses pentes, la neige fraîche adhérera mal à l’ancienne neige, prévient l’organisme. En conséquence, les skieurs pourront déclencher des avalanches de plaque à leur passage dans de nombreuses pentes. La situation est assez piégeuse car les pentes dangereuses ne sont pas situées seulement près des crêtes. »

Prudence donc, surtout en hors-piste.