Nice: L'aéroport annonce un «record» de destinations pour l'été

TRANSPORTS La plateforme s’ouvre notamment vers le « Grand Nord », et notamment l’Islande…

Fabien Binacchi

— 

L'aéroport de Nice.
L'aéroport de Nice. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

La plateforme niçoise au septième ciel. Pour sa prochaine saison estivale, elle annonce « un record » avec 107 destinations desservies par 62 compagnies régulières. Son offre devrait enregistrer « une augmentation entre 2 et 3 % de la capacité en sièges », indique la société Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) ce mardi dans un communiqué.

Au total, neuf nouvelles destinations seront proposées, notamment en direction de la Méditerranée. La low-cost espagnole Volotea ouvrira la route vers Palerme et des vols vers Mykonos, Cagliari ou encore la Sardaigne seront opérés par easyJet.

L’Islande, via sa capitale Reykjavik, en vol direct

L’Europe de l’Est et la Scandinavie (Varsovie via Lot, Budapest avec Wizzair et Billund au Danemark avec Primera Air) sont également à l’honneur. Des rotations avec Ostende (Jetairfly) et Bergerac (IGavion) seront aussi au programme. Enfin, la compagnie WOW Air ouvrira l’accès direct à l’Islande via sa capitale, Reykjavik.

« Quatre renforcements de lignes sur Athènes avec Aegean, Palma de Majorque avec easyJet, Rennes et Strasbourg avec Volotea viendront s’ajouter aux nouveautés estivales, pointe aussi ACA. Tandis que la desserte de Tallinn en Estonie reprendra avec une nouvelle compagnie, Nordic Aviation, et Tunis avec Nouvelair Tunisie. »

Pour expliquer son « record », la société aéroportuaire met en avant son cContrat de compétitivité territoriale » lancé en juin dernier avec une baisse des redevances aéronautiques d’hiver de 2,5 %. « Ces redevances seront par la suite, au minimum, gelées pendant neuf ans », précise encore Aéroports de la Côte d’Azur.

Le cap des 12 millions de passagers dépassé l’an dernier

L’aéroport de Nice, premier de province, avait déjà franchi en 2015 le cap record des 12 millions de passagers transportés, affichant un trafic en hausse de 3,1 %. Quelque 4,358 millions de passagers ont voyagé sur des vols nationaux (+1,2 %), 7,660 millions sur des vols internationaux (+4,1 %) en 2015, soit un total de 12,017 millions.

Le gouvernement a lancé, courant janvier avec les acteurs locaux, la consultation sur le cahier des charges concernant la privatisation de l’aéroport de Nice. L’État entend céder la totalité des 60 % qu’il détient dans la société gestionnaire de la plateforme. Le gestionnaire des aéroports parisiens, le groupe ADP, tout comme le groupe Vinci Airports, avaient témoigné de leur intérêt.