Nice: Vague de froid sur la Côte d'Azur, quelques flocons attendus en basse altitude

MÉTÉO L’interminable été indien a enfin laissé place à l’hiver ce week-end...

Fabien Binacchi

— 

A Auron (ici dimanche), la neige est désormais davantage présente
A Auron (ici dimanche), la neige est désormais davantage présente — Stations du Mercantour

Après un été indien à rallonge, l’hiver semble avoir enfin repris ses droits sur la Côte d’Azur. « Nous étions jusqu’alors 4 à 5 degrés au-dessus des normales de saison. Depuis deux jours, le mercure affiche des températures inférieures aux moyennes attendues, confirmait dimanche Gérald Plonka, prévisionniste à Météo France. Il a fait 0°C à Cannes, le minimum sur le littoral, et jusqu’à - 18°C du côté d’Isola 2000. »

>> A lire aussi : Neige et verglas, 13 départements en vigilance orange

Soumis à une « goutte froide », une masse d’air glaciale en haute altitude, le département a même reçu quelques flocons près de la côte, vendredi.

Les stations de ski font le plein

Et sur les cimes du Mercantour, les stations, elles, ont retrouvé des couleurs… blanches. Elles ont reçu un nouveau lot de neige fraîche (15 cm de poudreuse en moyenne) mais profitent surtout de ces températures hivernales pour faire tourner leur canon à plein régime.

>> A lire aussi : Boudées par la neige et les locaux, les stations à la peine

Et les skieurs, plutôt timides depuis le début de la saison, ont fait leur come-back. « Les hôtels ont été pleins pendant tout le week-end », a-t-on notamment indiqué du côté d’Auron.

De possibles chutes de neige dès 300 m dans la nuit de lundi à mardi

« Ces températures vont perdurer encore jusqu’en milieu de semaine, note également le météorologiste. A Nice, nous aurons 3°C la nuit et 9°C au meilleur de la journée. Nous pourrons même avoir à nouveau quelques flocons entre 300 et 400 m, dans la nuit de lundi à mardi. » Notamment sur la zone de Grasse et du côté de Touët-de-l’Escarène, au-dessus de Nice.

Un léger redoux est attendu pour la fin de la semaine, selon Météo France. Mais il ne devrait plus contrarier les plans des stations.