Nice: Quel design pour les tramways de la ligne 2?

TRANSPORTS La métropole Nice Côte d'Azur laisse le choix entre trois design de rames...

Fabien Binacchi

— 

La vie en bleu
La vie en bleu — Métropole Nice Côte d'Azur

Vous êtes plutôt « la vie en bleu », « ocre » ou « le ruban » ? Dès ce lundi et jusqu’au 31 janvier 2016, la métropole Nice Côte d’Azur en appelle à ses habitants pour savoir quel look donner aux rames de la future ligne 2, les Citadis X05 du constructeur Alstom.

>> Les nouvelles rames du tracé Ouest-Est circuleront sans ligne aérienne

Trois différents habillages, signés Ora Ito, sont proposés. Le designer français « a apporté sa vision originale, à la fois locale et internationale d’un tramway du futur métamorphosant la ville : un tramway évoluant au cœur de métropoles durables et connectées », développe la collectivité.

1. La vie en bleu

La vie en bleu - Métropole Nice Côte d’Azur

Présenté comme un hommage à Yves Klein, « La vie en bleu » se dessine avec deux couleurs représentatives l’œuvre du peintre, l’or et le bleu, présente la métropole. « L’or qui représente le soleil et la lumière est intégré sur les surfaces latérales du tramway avec une finition mate. Le bleu Klein recouvre les faces avant et arrière, et teinte quatre vitres latérales qui permettent aux voyageurs de voir la ville en bleu », vante-t-elle.

2. Ocre

Ocre - Métropole Nice Côte d’Azur

Cette finition-là est le reflet des façades traditionnelles niçoises, et plus particulièrement de celle du musée Matisse. « Les accès sont marqués par des bandes verticales. La finition laquée appliquée sur l’ensemble de la carrosserie permettra la réflexion de l’environnement », détaille Nice Côte d’Azur.

3. Ruban

Ruban - Métropole Nice Côte d’Azur

La ligne 2 déroule ses rails du port à l’aéroport. « Ruban » arbore donc le bleu profond de la mer lié à celui du ciel. « Ses lignes très dynamiques donnent une impression de vitesse et de haute technologie », commente également la métropole à son sujet.

Les habitants de la métropole sont invités à se prononcer sur le site dédié : nice-tram-design.fr. Ils devront indiquer leur adresse e-mail et code postal. A l’issue de la consultation, le 31 janvier 2016, le design ayant obtenu le plus de suffrages sera mis en œuvre, indique la collectivité.