Attentats à Paris: Des assignations à résidence prononcées à Nice

JUSTICE Les procédures concerneraient des Azuréens fichés pour radicalisation…

F.B.

— 

Illustration d'un bracelet électronique
Illustration d'un bracelet électronique — BAZIZ CHIBANE/SIPA

L’état d’urgence décrété après les attentats perpétrés à Paris, vendredi, induit ses premières procédures dans les Alpes-Maritimes. Selon Nice-Matin, plusieurs Azuréens fichés pour radicalisation sont concernés par les mesures d’assignation à résidence.

D’après le quotidien régional, le ministère de l’Intérieur aurait lancé une première série de ces procédures pour des résidents du département, et notamment à Nice.

Lundi matin, 104 assignations à résidence avaient déjà été prononcées depuis les événement, selon un bilan établi par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.