Nice: Ses freins totalement inopérants, le chauffeur du camion fou écroué

FAITS DIVERS Son poids lourd avait percuté les barrières du péage de Nice Saint-Isidore à 120 km/h...

Fabien Binacchi

— 

L'accident a impliqué quinze véhicules
L'accident a impliqué quinze véhicules — ANP / 20 Minutes

Le procureur de la république de Nice l’a confirmé ce lundi. Le camion qui a pulvérisé le péage de Nice Saint-Isidore, jeudi après-midi, faisant un mort et huit blessés, était « complètement dépourvu d’une capacité à limiter sa vitesse », a indiqué le procureur de la république de Nice, lors d’une conférence de presse, ce lundi.

« Le chauffeur ne pouvait pas ne pas savoir que son camion présentait un tel risque de perte de contrôle dans une pente », a ajouté Jean-Michel Prêtre. Samedi soir, ce ressortissant roumain a été mis en examen pour « homicide involontaire » et écroué. Une information judiciaire a été ouverte et l’enquête confiée à la gendarmerie.

Le contrôle technique n’avait a priori pas révélé de problème 

En provenance de l’Italie, son poids lourd qui transportait des voitures a impliqué quinze véhicules, en percutant les barrières du péage à 120 km/h selon les premières analyses, a également fait savoir le parquet de Nice. Un motard a été tué.

Lors de ses auditions, le conducteur a fait valoir qu’un contrôle technique, opéré en mai dernier, n’avait rien révélé. Des documents retrouvés dans l’habitacle attesteraient cette version. Le responsable de la société transport roumaine pour laquelle il travaillait a été invité à venir s’expliquer devant les enquêteurs. Ce lundi, les gendarmes chargés de l’enquête n’avaient toujours pas reçu sa visite, selon le procureur.