Monaco: Il détrousse une pensionnaire de maison de retraite par vengeance

JUSTICE L'homme de 25 ans a ponctionné plus de 40.000 euros sur les comptes de la retraitée...

F.Bi.

— 

Le Palais de Justice de Monaco
Le Palais de Justice de Monaco — Valéry Hache afp.com

Il voulait « se venger des pratiques de l’hôpital Princesse-Grace ». Un homme de 25 ans a été entendu par le tribunal correctionnel de Monaco pour avoir détroussé une résidente de la maison de retraite de la Condamine, gérée par le centre hospitalier, relate Nice-Matin.

Le prévenu français est accusé d’avoir dérobé la carte de crédit de la retraitée, pour effectuer de nombreuses commandes sur Internet, et d’avoir également soustrait plus de 40.000 euros de ses comptes bancaire par le biais de chèques falsifiés.

Un badge d’accès volé

Pour parvenir à ses fins, le prévenu, déjà condamné à sept mois de prison par le passé, aurait subtilisé un badge d’accès à la maison de retraite A Qietüdine pour s’y introduire à l’heure où sa cible était occupée au réfectoire de l’établissement.

Ses méfaits, le jeune trentenaire les aurait commis pour pouvoir « se venger de l’attitude du Centre hospitalier Princesse-Grasse lors d’une affaire avec une stagiaire… Et faire passer le message », a-t-il expliqué lors de son procès, visiblement sans aucun état d’âme selon le quotidien.

Rolex à 5.000 euros, voyages, vêtements griffés, restaurants gastronomiques…

Agent de service, aujourd’hui sans emploi ni domicile fixe, il a également avoué avoir agi car il « avait besoin d’argent ». « Je me suis rapproché de cette dame généreuse, pas totalement saine d’esprit », selon lui. Avec à la clé, un sacré butin : montre Rolex à 5.000 euros, voyages, vêtements griffés, restaurants gastronomiques, télévision…

« Voilà un comportement délinquant qui va au-delà de la vengeance », a déclaré le procureur. Selon Nice-Matin, Alexia Brianti a requis à l’encontre du prévenu « une peine de neuf mois d’emprisonnement assortie du sursis, liberté d’épreuve et suivi psychologique me semble la mieux adaptée. »

Le jugement a été mis en délibéré au mardi 10 novembre.