Intempéries: L'interdiction de baignade prorogée pour cinq communes azuréennes

SANTÉ « Les eaux de ruissellement pouvant affecter la qualité » de l’eau de mer, selon la préfecture…

Fabien Binacchi

— 

Inondations le 5 octobre 2015 près de Cannes
Inondations le 5 octobre 2015 près de Cannes — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT AFP

La sécurité n’est toujours pas garantie pour les amateurs de brasse. Résultat, l’interdiction de baignade en mer prononcée pour le littoral de l’ouest des Alpes-Maritimes, après les intempéries qui se sont abattues sur tout le département dans la nuit du 3 octobre, a été prorogée de dix jours et pour cinq communes, annonce la préfecture.

Les plages d’Antibes, Cannes, Vallauris, Mandelieu-­la-­Napoule et Théoule-sur-Mer sont donc toujours concernées, et ce jusqu’au 30 octobre, précisent les services de l’Etat.

« Les eaux de ruissellement provenant des secteurs particulièrement touchés par les intempéries peuvent drainer des substances ou déchets pouvant affecter la qualité des eaux de baignade », avance la préfecture des Alpes-Maritimes.