Alpes-Maritimes: Deux nouveaux loups abattus par des chasseurs

ENVIRONNEMENT Les prélèvements se poursuivent dans les pré-Alpes…

Mathilde Frénois

— 

Un loup dans un parc animalier. (Illustration)
Un loup dans un parc animalier. (Illustration) — Fabrice Elsner/20 Minutes

Deux loups abattus dimanche à une demi-heure d’intervalle. Ils s’ajoutent aux quatre bêtes déjà abattues dans le département, et aux douze autres au niveau national.

Un quota de 36 animaux prélevés

Dimanche matin, à 8 heures, un chasseur a blessé un loup sur la commune de Bézaudun. Son corps n’a pas pu être retrouvé à cause de la pluie. « Néanmoins, eu égard à la nature des blessures de l’animal, il est décompté du quota national de 36 animaux pouvant être prélevés par dérogation au statut d’espèce protégée, sans remettre en cause la viabilité de la population de loups sur le territoire français », affirme la préfecture des Alpes-Maritimes ce lundi dans un communiqué de presse.

Une demi-heure plus tard, un second loup a reçu la balle d’un chasseur à Beuil. Il s’agit d’un jeune adulte mâle de 2 à 3 ans et d’environ 35 kg.

Pour trouver le dernier loup à avoir été abattu dans le département, il faut remonter au 28 septembre.