Loup: Condamné pour diffamation, Estrosi fait appel

JUSTICE Le maire de Nice a été condamné suite à une plainte déposée par le Syndicat National de l’Environnement...

J.M.

— 

Christian Estrosi, député-maire de Nice, candidat aux régionales en Paca, le 4 septembre 2015 à Nice.
Christian Estrosi, député-maire de Nice, candidat aux régionales en Paca, le 4 septembre 2015 à Nice. — BEBERT BRUNO/SIPA

Le maire de Nice et candidat en Paca aux prochaines élections régionales, Christian Estrosi, a été condamné pour diffamation en première instance, indique la municipalité dans un communiqué. « Au mois d’août 2014 une plainte avait été déposée par le Syndicat National de l’Environnement, contre des propos tenus par Christian Estrosi concernant la réintroduction du loup dans le Parc du Mercantour », rappelle la collectivité. « Les propos qui me sont reprochés n’étaient que la citation d’un article de l’hebdomadaire La Vie Agricole du 14 mars 1996 : ’’ Les loups ont été introduits dans le parc du Mercantour […]’’ », détaille l’élu, qui rappelle que « de nombreux éléments de cet article ont été corroborés par l’enquête parlementaire que j’ai conduite en 2003 sur le sujet ». « Bien entendu, je fais immédiatement appel de cette condamnation », annonce dans son communiqué Christian Estrosi.