Nice: S'il n'obtient pas de policiers, Estrosi va recruter des vigiles privés

SÉCURITÉ maire a lancé un ultimatum au préfet des Alpes Maritimes…

Mikael Libert

— 

Le maire Les Républicains de Nice, Christian Estrosi.
Le maire Les Républicains de Nice, Christian Estrosi. — AFP

Il veut davantage de policiers. Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice, a lancé un ultimatum au préfet des Alpes Maritimes pour obtenir plus d’effectifs de police selon Nice Matin.

Sous 24 heures, sinon…

Suite au meurtre de deux personnes en deux jours dans les quartiers de l’Ariam et Moulins, le maire a adressé une lettre à Adolphe Colrat, le préfet de département. Dans cette lettre, Christian Estrosi menace d’avoir recours à de la sécurité privée s’il n’obtient pas, sous 24 heures, des renforts de forces de l’ordre pour sécuriser les quartiers sensibles.

« Si la politique de l’Etat n’est pas au rendez-vous, si je ne suis pas écouté dans les 24 heures, je ferai recruter par Côte d’Azur Habitat des services de sécurité privée » a déclaré l’élu, par ailleurs candidat à la présidence de la région Provence-Alpes-Côte D’Azur (Paca).

Marion Maréchal Le Pen, elle aussi candidate dans cette même région, avait comparé sur Twitter la ville de Nice avec une Favela.