Nice: Un jeune Niçois va réunir plus de 3.000 personnes pour un selfie géant

INSOLITE Tom Bittmann veut battre le record du plus grand « autoportrait numérique » mardi soir...

J.-A. G.-L.

— 

Tom Bittmann utilisera un iPhone 6, une perche et un grand angle.
Tom Bittmann utilisera un iPhone 6, une perche et un grand angle. — J.-A.Gallien-Lamarche / ANP / 20 Minutes

Après le record de la plus longue phrase humaine du monde sur la Promenade des Anglais le 8 mai dernier, voilà que Nice s’essaye au plus grand selfie jamais encore réalisé. Mardi soir, Tom Bittmann va tenter de battre Microsoft et Coca-Cola, détenteurs du record avec 1.150 personnes sur un cliché.

« On sera plus de 3 000 personnes », se réjouit ce jeune Niçois de 16 ans qui profite de la soirée électro Blackout Colourful, organisée au théâtre de Verdure, pour réaliser son autoportrait numérique géant.

Lycéen à Stanislas

« Je vais utiliser une longue perche avec un iPhone 6 et un fish-eye pour une meilleure qualité et un angle plus grand », explique le lycéen en seconde au lycée Stanislas à Nice. Tom Bittmann montera sur scène autour de 20 h 30, histoire d’avoir « encore de la luminosité et le plus de monde possible sur la photo ». Un huissier sera présent pour valider le record.

« Il va compter les entrées à la billetterie. Puis nous développerons la photo en grand format et il comptera manuellement les personnes sur la photo », précise l’Azuréen. Le selfie sera ensuite posté sur la page Facebook de sa propre application « et chacun pourra s’identifier », ajoute-t-il.

Il conçoit une appli dédiée aux selfies à 16 ans

Le futur recordman est en fait un entrepreneur dans l’âme. A l’été 2014, il décide de créer une application dédiée au selfie, « cette nouvelle mode qui a révolutionné la photographie », commente le jeune Niçois.

Depuis janvier dernier, Wall of Selfie est disponible sur les smartphones. En quelques semaines, l’app séduit près de 8.000 personnes dans le monde. « C’est un vrai réseau social que j’ai monté moi-même, explique-t-il. On peut suivre des gens, aimer des photos… Ça m’a demandé beaucoup de travail mais c’est une très belle aventure. »

Le jeune homme, qui souhaite travailler plus tard dans des startups, veut maintenant trouver des investisseurs capable de croire en son projet « d’Instagram du selfie ». Avec son record du monde, il espère avant tout faire le buzz.