Nice: Dieudonné va contester au tribunal son interdiction de se produire

INFO 20 MINUTES Les avocats de l’humoriste controversé vont déposer un recours pour faire annuler l’arrêté pris par Christian Estrosi...

Jean-alexis Gallien-lamarche

— 

Dieudonné au tribunal de Paris le 12 mars 2015
Dieudonné au tribunal de Paris le 12 mars 2015 — Loic Venance AFP

Dieudonné va-t-il pouvoir jouer son spectacle La bête immonde sur les planches de la scène du Palais Nikaïa le 25 juin ? Malgré l’interdiction annoncée par Christian Estrosi, l’humoriste controversé entend bien tout faire pour pouvoir se produire à Nice. Selon nos informations, ses avocats déposeront cette semaine un référé-liberté au tribunal administratif pour contester l’arrêté municipal pris par le maire UMP de la capitale azuréenne, le 12 janvier, empêchant son show.

« L’arrêté du maire de Nice est très vague. Il n’y a absolument rien dedans, a déclaré à 20 Minutes Jacques Verdier, l’avocat de Dieudonné. Le spectacle est joué à Paris et en province depuis juin 2014 sans le moindre problème. Je suis très confiant quant à la venue de Dieudonné au Palais Nikaïa. »

« Il est hors de question pour moi que M. Bala M'Bala, qui n’est plus un humoriste depuis longtemps, se produise dans notre ville », avait affirmé en janvier Christian Estrosi, indiquant qu’il portait plainte « à titre personnel » contre Dieudonné pour « apologie du terrorisme » en référence à une déclaration polémique après les attentats terroristes dans la rédaction de Charlie Hebdo, et pour laquelle il a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Une interdiction qui relève de « la censure », affirme un avocat

Du côté du site Internet de la salle niçoise, pas de trace du spectacle. « Oui, il est toujours programmé chez nous », rectifie au téléphone une standardiste du Palais Nikaïa. « Les billets sont effectivement toujours en vente. Les arrêtés pris par d’autres municipalités ont à chaque fois été suspendus par les tribunaux », rappelle Sanjay Mirabeau, l’avocat pénaliste de Dieudonné. Le conseil assure même que la vidéo du spectacle a été envoyée à Christian Estrosi il y a quelques semaines : « Nous lui avons proposé d’enlever ou de changer des passages du spectacle qui ne lui auraient pas plu. On l’a fait dans une démarche de bonne volonté comme ce fut le cas en Suisse, par exemple. Nous n’avons toujours pas eu de réponse de sa part », regrette-t-il.

Dans une lettre adressée au premier édile niçois, en avril, Jacques Verdier rappelle qu’« aucune procédure pénale n’a été engagée concernant les propos tenus au cours du spectacle ». « Votre appréciation est en décalage avec la réalité. Votre décision relève de la censure », dit-il à l’adresse du maire de Nice.

Des billets en vente de 20,90 à 43 euros

Pour se procurer des billets, les spectateurs doivent passer par les plateformes telles que la Fnac ou TicketMaster. Ou par le site Internet officiel de Dieudonné. Les places vont de 20,90 euros à 43 euros (plein tarif). « Les plateformes seront obligées de rembourser si le spectacle est officiellement annulé », explique la standardiste du Palais Nikaïa. « En général, nous envoyons un coffret avec le DVD pour rembourser nos clients », précise-t-on du côté de la boutique de Dieudonné.