Nice: Au port, la navette «Lou Passagin» barbotte à l'électrique

TRANSPORTS Equipée de moteurs électriques, l'embarcation qui relie les deux quais fonctionnera tout l’été...

Jean-alexis Gallien-lamarche

— 

Le petit pointu assure le passage d'un quai à l'autre du port de Nice.
Le petit pointu assure le passage d'un quai à l'autre du port de Nice. — J.-A. Gallien-Lamarche / ANP / 20 Minutes

Entre les yachts super-luxes de milliardaires, les gros paquebots et leurs milliers de touristes, un petit pointu désormais tout silencieux se balade entre les deux rives du port de Nice. Lou Passagin a en effet repris du service ce lundi pour perpétuer une vieille tradition niçoise. Celle de la traversée du bassin Lympia, entre les quais Lunel, au niveau de la darse Charles-Felix sur la rive ouest, et Entrecasteaux, à l’est. Et cette année, le bateau la joue écologique. Il est en effet équipé de deux moteurs électriques conçus par deux sociétés basées sur le port de Nice.

«Des moteurs innovants qui ont nécessité quatre ans d’études et de mise au point», assure le conseil départemental qui proposera ce service gratuit tous les jours, de 10 h à 19 h, jusqu’au 11 septembre. Le pointu aura aussi à sa disposition des panneaux solaires à quai pour se recharger. Le navire de 7 m embarquera jusqu’à quatre passagers par voyage. 

Plus de 90 000 passagers en trois étés

Après avoir été abandonné pendant de longues années, Lou Passagin avait été remis à flot en 2011. Sur les trois dernières années, 92.000 passagers ont utilisé le service, indique-t-on du côté du département. L’an dernier, ils étaient 36.209 à avoir pris part à cette mini-croisière. Le service, financé par le conseil départemental, sera facturé 78.350 euros cette année.