Festival de Cannes: Dans les coulisses des derniers préparatifs

ÉVÉNEMENT rtout sur la Croisette, les équipes de décorateurs s'affairent avant le lever de rideau de la 68e édition mercredi soir...

Fabien Binacchi

— 

L'affiche du 68e Festival de Cannes, éclairée par le sourire d'Ingrid Bergman, a été hissée sur la façade du Palais des festivals lundi matin. Lancer le diaporama
L'affiche du 68e Festival de Cannes, éclairée par le sourire d'Ingrid Bergman, a été hissée sur la façade du Palais des festivals lundi matin. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Son sourire éclairera les vingt-quatre marches les plus célèbres du monde ces deux prochaines semaines. Depuis lundi matin, le visage d'Ingrid Bergman photographié par David Seymour, l'image de ce 68e Festival de Cannes, s'affiche en grand sur la façade du centre de congrès de la Croisette. Les 150 kg de la bâche géante (24 m sur 17), que l'entreprise azuréenne H20 Publicité «a mis toute une journée à imprimer et à confectionner», ont été hissés à bout de bras par une dizaine d'agents du Palais. Un acte symbolique comme un coup d'envoi aux tout derniers préparatifs de la Quinzaine. Que les réalisateurs américains Joël et Etan Coen, présidents du jury, lanceront mercredi soir.

Dans le sous-sol du Palais, les stands du Marché du film sont encore en chantier. Pareil, du côté du village international, où chaque pays vendra ses propres productions. «Il nous restera les moquettes des allées à dérouler mardi. Les équipes de nettoyage s'activeront dans la nuit de mardi à mercredi», précise Christophe Arnould, le directeur des opérations du Palais des festivals et des congrès. En plus des stars qui défileront sur les tapis rouges, quelque 12.000 réalisateurs, producteurs et autres distributeurs de films des quatre coins du monde sont également attendus à Cannes, capitale du cinéma jusqu'au 24 mai.

Face à l'hôtel Martinez, sur un plateau planté dans le sable blond de la Croisette, les techniciens de Canal+ ne chôment pas non plus. Ils déroulent des mètres de câbles, placent les caméras et règlent les écrans pour la version cannoise du «Grand journal». Sur les façades des palaces, les publicités grand format des prochains blockbusters, d'autres achetées par des joailliers ou encore des fabricants de boissons, sont déroulées.

Les marquent installent leur QG sur la Croisette

Tout le long du célèbre boulevard, des ouvriers s'agitent sous un soleil de plomb. Là, face à la Méditerranée, les marques installent leur QG et préparent les folles nuits du Festival. Magnum met au point son espace gourmand sous un barnum érigé sur la plage Ondine, Schweppes peaufine le décor de sa célèbre «Villa» dans la discothèque Les Marches...

«Tout s'accélère depuis quelques jours et l'annonce de la programmation des films», glisse Stéphane Colmont, directeur de production à l'agence Public Garden, chargé de la mise en place de la «Cucina» San Pellegrino. La marque d'eau gazeuse est en train de transformer le rooftop d'un luxueux appartement la rue d'Antibes en un restaurant très privé. Des chefs étoilés (Michel Roth, Cyril Lignac, Mauro Colagreco, etc.) y cuisineront les stars, quelques happy few et des locaux aux petits oignons pendant la manifestation.

De son côté, le service des espaces verts de la mairie de Cannes termine aussi «la plantation d’environ 20.000 plantes» dans les terre-pleins du centre-ville. Armés de deux charriots élévateurs, neuf agents municipaux viendront également installer 250 jardinières en béton lavé, transportées dans sept semi-remorques et deux fourgons, sur la voie sud du boulevard de La Croisette, neutralisée pendant toute la durée de l'événement.

Quelque 120.000 visiteurs sont attendus pendant douze jours.