Nice: Un «rebond migratoire» ces derniers jours sur la Côte d'Azur

IMMIGRATION Entre 550 et 800 interpellations ont été faites cette dernière semaine...

Fabien Binacchi

— 

Des migrants interpellés en gare de Menton-Garavan, dans les Alpes-Maritimes, en novembre 2014 (Archives).
Des migrants interpellés en gare de Menton-Garavan, dans les Alpes-Maritimes, en novembre 2014 (Archives). — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Ils seraient de plus en plus nombreux à tenter la traversée, malgré les tragédies en Méditerranée. Cette semaine, près de 800 migrants, essentiellement en provenance d'Afrique noire, ont été interpellés aux différents points de contrôles des Alpes-Maritimes, et notamment du côté de Menton, selon le syndicat de police nationale Alliance.

«C’est à nouveau un arrivage massif de migrants qui doit être géré par les effectifs de la police de l’Air et des Frontières [PAF] des Alpes Maritimes», a-t-il ainsi relevé. Si la préfecture confirme ce «rebond migratoire», elle ramenait samedi, lors d'une visite de terrain à Menton, le chiffre à 550 interpellations, rapporte Nice-Matin.

Un renfort de huit agents est attendu à partir de ce lundi, indique également Alliance, dont les représentants ont été reçus en préfecture, dans la semaine. «Dans un même temps, une deuxième force mobile va à nouveau être affectée à cette mission rapidement».

Plus fort que l'an dernier

Au cours des trois premiers mois de l'année, la PAF des Alpes-Maritimes aurait procédé à plus de 2.200 interpellations, soit deux fois plus qu'au cours du premier trimestre 2014.

L'an dernier, plus de 22.000 migrants avaient été arrêtés dans le département, jusqu'au mois de novembre. En fin d'année, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite à la gare de Menton-Garavan (de nombreuses personnes sont interpellées à bord des trains en provenance de l'Italie), avait déjà parlé d'«un afflux sans précédent, surtout depuis avril, avec des Erythréens, des Soudanais et des Syriens notamment».