Alpes-Maritimes: RTE enclenche son «arme anti-black-out» dans le Sud-Est

ÉNERGIES e «filet de sécurité énergétique» a été inauguré ce mardi...

Fabien Binacchi

— 

Les trois câbles du filet de sécurité dans le poste électrique de Cannes-la-Bocca.
Les trois câbles du filet de sécurité dans le poste électrique de Cannes-la-Bocca. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Dans le poste électrique flambant neuf de La-Bocca, au sud de la zone d’activités des Tourrades, ces trois imposants câbles noirs ne passent pas inaperçus. Et pour cause. Après avoir parcouru des kilomètres sous-terre, ils viennent enfin sécuriser l’alimentation de la Côte d’Azur, l’une des deux dernières «péninsules électriques» de France, avec la Bretagne.

Réseau transport d’électricité (RTE) a en effet inauguré, mardi à Cannes, son «arme anti-black-out». Un réseau secondaire capable de prendre le relais en cas de coupure sur la ligne qui était jusqu’alors la seule à desservir l’extrême Sud-Est.

Sécurisé jusqu’à 2030

Suite à une avarie sur cette liaison à 400.000 volts, le 3 novembre 2008, 1,5 million de foyers des Alpes-Maritimes et du Var avaient été plongés dans le noir. Avec cette nouvelle installation, «la sécurisation énergétique de la Côte d’Azur est assurée au moins jusqu’en 2030, suivant l’évolution démographique», précise Jean-Marc Baguet, le directeur d’aménagement de ce projet, lancé il y a six ans.

La pose de ce «filet de sécurité» à 225.000 volts, qui s’étend sur 107 km et se divise en trois portions souterraines (Boutre-Trans, Briançon-Fréjus et Briançon-Cannes-la-Bocca), a été l’occasion de 30 mois d’un chantier «hors norme» pour RTE, la filiale d’EDF en charge du réseau électrique français. Le tronçon Boutre-Trans est ainsi «le plus long du monde en courant alternatif et à ce niveau de tension», vante l’entreprise.

Et ce sont les câbles «les plus puissants» qui ont été utilisés sur les tracés. Au total, 100.000 t de cuivre et d’isolant (soit 33 kg au mètre) ont été déroulés dans des gaines coulées dans du béton. Soit 90 millions d’euros sur un budget total de 171 millions.