Des enrôlements à la pelle en 2015

Fabien Binacchi

— 

Le général Frédéric Blachon à Nice.
Le général Frédéric Blachon à Nice. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

L'armée va s'agrandir et elle le fait savoir. Mardi, le général Frédéric Blachon, responsable du recrutement pour l'Armée de terre a fait le déplacement à Nice pour annoncer que, « pour la première fois depuis des décennies, l'armée va remonter en puissance cette année ». Les 10 000 enrôlements annuels habituels vont être largement dépassés. « Parce ce que les Opex [les opérations extérieures] sont actuellement nombreuses et que l'opération»Sentinelle«[le dispositif de protection du territoire lancé après les attentats des 7, 8 et 9 janvier] mobilise un important contingent », précise le haut gradé.

En 2014, 80 embauches


Dans les Alpes-Maritimes, 90 % de ces recrutements concerneront des militaires « du rang », dès le niveau CAP et Bac pro. Les 10 % restants seront réservés à l'embauche d'officiers et de sous-officiers (de Bac à Bac + 5). L'an dernier, le Centre d'information et de recrutement des forces armées de Nice avait reçu 660 candidatures. Elles donnaient lieu à 450 convocations et finalement à 80 contrats. Des chiffres qui seront largement dépassés en 2015.