Nice: Un pêcheur retrouve un requin renard de près de 4m dans ses filets

ENVIRONNEMENT La «prise accidentelle» a ensuite été vendue à un poissonnier niçois...

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Des photos de la prise ont été publiées sur Facebook, avant d'être supprimées.
Des photos de la prise ont été publiées sur Facebook, avant d'être supprimées. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

En remontant ses filets derrière le tranquille port de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), un pêcheur a eu une drôle de surprise mercredi dernier. Au milieu de ses poissons capturés, une étrange créature pour le moins inquiétante: un requin renard de 3,8m. Une bête impressionnante de près de 250kg.

«C'est certain que ça n'arrive pas tous les jours», souligne le pêcheur qui souhaite garder l'anonymat, de peur de «représailles» de militants écologistes. «Il s'est coincé dans mes filets. Il a dû s'épuiser toute la nuit pour s'échapper, note le professionnel. Je l'ai récupéré mort le lendemain matin».

« Une prise accidentelle »

En rentrant au port, la trouvaille du jour a attiré les voisins curieux. Pour le pêcheur, «cette prise rarissime» n'est cependant pas une première. «J'ai déjà retrouvé des requins dans mes filets, mais ce n'était pas la même espèce», assure-t-il. Le pêcheur, méfiant, tient à rappeler qu'il «ne pêche pas les requins, il ne s'agit que de prises accidentelles».

Cette dernière, d'un «renard», étant assez inhabituelle pour que le magazine de la commune l'annonce, photos à l'appui, sur sa page Facebook Le Petit journal de Saint-Jean. Un post depuis supprimé, vraisemblablement à la demande du pêcheur.

«Ce n'est vraiment pas banal de voir un requin renard près de chez nous, explique Jean-Pierre Sidois, directeur de SOS Grand Bleu, une association de protection des mammifères et animaux marins basée à Saint-Jean-Cap-Ferrat. D’autant plus que c'est un animal qui aime les grandes profondeurs. Le voir aussi près du rivage pose question. Il a dû sûrement suivre un banc de poisson pour se nourrir et se rapprocher du bord.»

Un animal sur la liste rouge de l'UCIN

S'il n'est pas sur la liste des espèces protégées, le requin renard figure en revanche sur la liste rouge de l'UICN (l'Institut international pour la conservation de la nature). «Les scientifiques français considèrent que cette espèce est en voie de disparition en France, explique Jean-Pierre Sidois. Les prises accidentelles dans les filets des pêcheurs locaux demeurent tout de même assez rares car ces animaux fréquentent les eaux du large.»

Peu de chances donc de croiser un requin renard cet été près des côtes azuréennes. D'autant plus qu'ils «sont effrayés par les gros bateaux de touriste», affirme le pêcheur. En tout cas, son spécimen a fini sur les étals d'un poissonnier niçois.