Nice: Une «tâche» bientôt effacée de la promenade des Anglais

TRAVAUX Délabrée, la Villa Luna, récupérée par la ville, va être transformée en espace multiservices...

Fabien Binacchi

— 

La villa Luna est devenue la propriété de la mairie de Nice.
La villa Luna est devenue la propriété de la mairie de Nice. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

C'est «la dernière tâche» qui contrarie Christian Estrosi sur la promenade des Anglais. Le maire UMP de Nice, qui prépare un dossier de candidature pour l'inscription de la baie des Anges au patrimoine mondial de l’Unesco, a dévoilé lundi ses plans pour la villa Luna, «emblématique» de l'artère, selon lui, mais abandonnée depuis des années.

La bâtisse Belle époque, murée et délabrée, fait aujourd'hui grise mine. Elle tranche avec le décor, juste à quelques mètres des galets... Elle va enfin pouvoir subir un lifting, pour devenir un espace multiservices réservé notamment aux associations, s'est réjoui l'élu.

Procédure d'expropriation

Après plusieurs années de négociations avec le propriétaire de la villa, sans succès, la municipalité avait engagé une procédure d'expropriation. «La préfecture a déclaré l’utilité publique du projet. Le juge de l'expropriation a rendu son ordonnance en février. Cette décision vaut transfert de propriété à la ville», a détaillé le maire. L'acquisition, estimée à 1,5 million d'euros, pourrait être encore revue à la baisse, selon les services de la ville, vu l'état des lieux. La prise de possession des lieux est prévue pour septembre 2015.

Les travaux, estimés à 2,5 millions d'euros, pourront alors être lancés. Sur 200 m2, la mairie prévoit notamment la création d'un espace d’accueil, d'une salle polyvalente, de locaux destinés au tissu associatif, d'un espace lecture et d'une ludothèque.

Des travaux sur toute la prom'

Cette année, la ville lancera également un chantier de réaménagement du trottoir Sud de la promenade des Anglais. Divisé en cinq tronçons, il sera entièrement revu et corrigé d'ici à 2020. Le projet prévoit notamment une «amélioration de la cohabitation entre les piétons et les cyclistes» et davantage de végétation. Coût total de l'opération: 16 millions d'euros.