Un cabinet associatif lancé

Santé A Cannes, Dental Access promet des soins « moins onéreux »

Fabien Binacchi

— 

Le cabinet est entièrement équipé de matériels loués, selon la présidente.

Le cabinet est entièrement équipé de matériels loués, selon la présidente. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Une décoration flambant neuve et design. Du matériel dernier cri... A Cannes, près du boulevard Carnot, le centre Dental Acces qui vient d'ouvrir (5, rue de Lyon) ressemble à n'importe quel cabinet dentaire haut de gamme. Sauf qu'ici, vous êtes « au sein d'une association à but non lucratif ». Et avec laquelle sa présidente, Lyssia Chanaï, entend bien « démocratiser l'implantologie, c'est-à-dire les soins pour lesquels les patients rencontrent le plus de difficultés financières ». En salariant ses praticiens, et en rognant sur les marges de ses implants « 100 % fabriqués en France », elle assure proposer des prestations jusqu'à 50 % moins chers que les tarifs pratiqués sur la Côte.

Pas du goût des dentistes


Et la présidente, également à la tête d'une chaîne de boulangeries en Russie, d'exposer un autre argument contre ses détracteurs : « La totalité de nos bénéfices sera reversée à des associations, comme le Secours populaire, pour soigner des personnes encore plus défavorisées. »

« Il n'y a rien de social dans ce genre de centre, accuse de son côté Noël Bonardo, le président du conseil départemental de l'ordre des chirurgiens-dentistes. Ils ne travaillent qu'avec les soins rémunérateurs et pas ceux de base. » De son côté, Lyssia Chanaï affirme n'avoir « aucune animosité envers les praticiens de la Côte d'Azur. Nous ne sommes pas en concurrence. Nos patients sont ceux qui se privaient de soins jusqu'à présent », dit-elle. Si le concept fonctionne, la jeune femme envisage déjà d'ouvrir de nouveaux centres en France.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.