Nice: La vidéo-verbalisation étendue à toute la ville en avril

CIRCULATION Elle était expérimentée depuis août 2011 sur quinze axes routiers contre le stationnement en double file...

Fabien Binacchi
— 
Un panneau annonçant une zone de vidéo-verbalisation sur l'avenue de Verdun, en 2011.
Un panneau annonçant une zone de vidéo-verbalisation sur l'avenue de Verdun, en 2011. — J.C. MAGNENET / ARCHIVES ANP / 20 MINUTE S

A Nice, la vidéosurveillance municipale c'est soixante-dix agents municipaux derrière leurs écrans, une caméra pour trois cent quarante habitants (soit quatorze au kilomètre carré) et la 1000e tout juste installée. Ce dispositif montera bientôt en régime pour les PV. Expérimentée depuis août 2011 sur quinze axes routiers de la commune, la «vidéo-verbalisation» va être étendue en ville «pour lutter contre le stationnement double-file», a annoncé ce lundi le maire UMP de Nice, Christian Estrosi.

Cinq cents caméras supplémentaires d'ici à la fin du mandat

«A compter du mois d’avril, la ville de Nice pourra vidéo-verbaliser à l’échelle de l’ensemble de la ville, a expliqué l'élu. La police municipale signalera les secteurs sur lesquels la vidéo-verbalisation sera utilisée car je souhaite privilégier la prévention à la répression.» Le résultat est garanti, selon lui. «A Carlone par exemple, il fallait passer deux fois le feu rouge avant d'avancer, il suffit d'une fois aujourd’hui. Idem à Stalingrad». Depuis le début du test, en 2011, 20.787 contraventions de 35 euros ont déjà été envoyées par ce biais, a précisé la municipalité à 20 Minutes. Des systèmes similaires existent également dans les villes de Cagnes-sur-Mer, Antibes ou Cannes, notamment.

Avant la fin de son mandat, cinq cents caméras viendront encore renforcer le dispositif de vidéosurveillance niçois, a également assuré Christian Estrosi, conformément à sa promesse de campagne. Et tous ces yeux seront très prochainement tous contrôlés par un logiciel dit «intelligent» de 3e génération. Il «permettra de détecter en quelques secondes un objet, un véhicule, une personne en fonction de son signalement», selon l'édile, qui a également annoncé la multiplication des caméras haute définition et de nouvelles caméras à 360°, à compter du mois de mars.