Antibes: Flocke et Raspoutine, les ours polaires de Marineland, ont donné naissance à un bébé

CARNET ROSE Installés dans le parc marin d'Antibes, les ursidés pouponnent depuis le 26 novembre...

Fabien Binacchi

— 

Le dernier né de Marineland, en compagnie de sa maman Flocke, dans leur tanière
Le dernier né de Marineland, en compagnie de sa maman Flocke, dans leur tanière — Marineland

Les parents et leur petit se portent bien! Flocke et Raspoutine, les deux ours polaires hébergés depuis 2010 à Marineland, dans une installation à 3,5 millions d'euros, ont donné naissance à un bébé, a annoncé le parc marin d'Antibes ce lundi. «Né dans la nuit du 26 novembre 2014, l’ourson et sa maman Flocke vivent dans leur tanière. Comme dans leur environnement naturel, la maman veille et nourrit son petit dans cet endroit adapté, à l’abri des regards et du bruit», précise la direction de Marineland.

Des tétées toutes les deux heures

Le petit, qui pesait à la naissance à peine 1 kg, affiche déjà 10 kg sur la balance. Et il devrait encore prendre rapidement du poids. Le très jeune ours polaire dort -beaucoup- et tête le lait de sa mère toutes les deux heures. «Un système de surveillance jour et nuit, effectué par les équipes soigneurs et vétérinaires est en place pour s’assurer du bien-être et de la bonne santé des ours. Ce n’est qu’au printemps qu’ils sortiront, quand la maman sentira son petit suffisamment autonome, et qu’ils seront alors visibles», indique-t-on encore du côté du parc. Un concours sera prochainement organisé sur Facebook pour déterminer le prénom de l'ourson.

Une première pour le parc marin

Cette naissance est une première pour Marineland qui avait déjà été le théâtre de la venue au monde d'orques, de requins, d'otaries ou encore de tortues Caouanne. Elle a été rendue possible grâce à l'European association of zoos and aquaria, dans le cadre de l'European endangered species program (programme européen d'élevage pour la sauvegarde d'une espèce), précise également le centre marin d'Antibes. «La reproduction des ours polaires est un enjeu essentiel pour le parc, et leur préservation. Ils sont les ambassadeurs d’une espèce très menacée par le réchauffement climatique mondial et la fonte de la banquise qui impacte leur écosystème», rappelle Marineland.