Hatem Ben Arfa à Nice: «Le Real Madrid m’aurait appelé, j’aurai refusé!»

FOOTBALL Le joueur a répondu, ce lundi, aux premières questions sur son retour en France...

Jean-christophe Magnenet

— 

Hatem Ben Arfa veut
Hatem Ben Arfa veut — J.C. MAGNENET

Il est à Nice pour «concrétiser tout ce qu’il a appris». Après avoir passé la visite médicale de rigueur, puis signé son contrat, Hatem Ben Arfa, nouvel attaquant de l’OGC Nice, a répondu aux premières questions sur son retour en France. «J’étais en contact avec Mathieu Bodmer, et c’est lui qui m’a demandé si j’étais intéressé par Nice», explique le footballeur de 27 ans. «Puis j’ai rencontré le coach du club, Claude Puel, et j’ai bien aimé son intégrité, comment il parle du football. J’avais quelques a priori, mais ses valeurs humaines, son discours m’ont plu immédiatement», raconte-t-il. «J’étais convaincu en dix minutes. Le Real Madrid m’aurait appelé juste appelé, j’aurai refusé !», plaisante le joueur.

Objectif équipe de France ?

Hartem Ben Arfa a également précisé vouloir «revenir en France». Avec les Bleus en ligne de mire? «Je n’y pense pas», assure-t-il. «Je suis venu ici pour m'intégrer dans une équipe et bien travailler, pour trouver un encadrement, avec des gens qui ont de bonnes relations humaines sans me juger», détaille l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, où il a déjà travaillé avec l'actuel directeur général du Gym, Julien Fournier. Et atterrir dans un club onzième du championnat de France, qui peine à convaincre sur le terrain «n’est pas un problème» pour le footballeur. «J’ai eu des bonnes et des mauvaises expériences. J’espère pouvoir maintenant concrétiser ici tout ce que j’ai appris dans ma carrière.» De son côté, Claude Puel juge avoir trouvé quelqu’un de «structuré», qu’il compte «aider à s’accomplir». Peu de chance en revanche de voir Hatem Ben Arfa sur le pré dès ce samedi à l'occasion de la réception de Lorient.