Alpes-Maritimes : A Cannes, on offre une seconde vie aux sapins de Noël

ENVIRONNEMENT Des collectes sont organisées pour valoriser ces déchets verts...

Fabien Binacchi

— 

Un employé de mairie ramasse un sapin de Noël après les fêtes.
Un employé de mairie ramasse un sapin de Noël après les fêtes. — F. BINACCHI/ANP/20 MINUTES

Rien ne se perd, tout se transforme... Et même les sapins de Noël du côté de la Croisette. Les fêtes à peine passées, la municipalité cannoise a entamé ce lundi matin une nouvelle opération de ramassage et de «valorisation», pour offrir une seconde vie à tout ces conifères, qui ont brillé pendant des semaines.

Les opérations ont débuté par le village de Noël, sur les allées de Liberté, mais concernent surtout les particuliers. Des tournées sont programmées les 7, 9, 12, 14, 16, 20 et 23 janvier.

Compost ou combustible

A l'inverse de la capitale, où ils doivent être amenés jusqu'à un point de collecte, «les sapins sont récupérés sur rendez-vous [en contactant le service Allô Mairie+ au 0810021022], précise l'adjointe à la propreté Marie Pourreyron. Il faut qu'ils soient débarrassés de toute décoration et surtout non floqués [recouverts de fausse neige]. Le dispositif permet de désencombrer la voirie, certaines personnes ayant pris l'habitude d'abandonner leur arbre sur les trottoirs. Mais il offre surtout une valorisation de ces déchets.»

Écrasés par un compacteur mobile, nordmann ou épicéa sont ensuite transportés vers un site de prétraitement, à Villeuneve-Loubet, pour être broyés. Direction ensuite des usines et Carros et Tarrascon (Bouches-du-Rhône). Et deux options sont disponibles à la sortie. Un compost, utilisable en agriculture biologique, commercialisé dans le secteur agricole et horticole ou du combustible, utilisé dans les centrales biomasses, comme dans le quartier Ranguin, à l'Ouest de Cannes, où 900 foyers en bénéficient. En janvier 2014, lors de la précédente campagne de ramassage, 1.630 sapins avaient pu être ainsi transformés.