Cannes: La mairie teste les vélos électriques pour ses employés

TRANSPORTS Huit deux-roues sont mis à diposition du personnel municipal et des élus...

Fabien Binacchi

— 

Des vélos à assistance électrique sont mis à disposition des employés municipaux et des élus, à Cannes. 5/01/2015 Cannes
Des vélos à assistance électrique sont mis à disposition des employés municipaux et des élus, à Cannes. 5/01/2015 Cannes — Fabien Binacchi/ANP/20 MINUTES

Ils sont même équipés de sacoches pour le transport des dossiers. Depuis lundi matin, quatre vélos à assistance électrique sont à la disposition du personnel municipal et des élus de la ville de Cannes, devant l'hôtel de ville. Une expérimentation, qu'avait annoncée David Lisnard, le maire de la cité des festivals, à 20 Minutes, visant à terme le «remplacement de certains véhicules» à moteur.

Au total, avec quatre autres unités installées dans l'après-midi devant la mairie annexe de la Ferrage, huit de ces deux-roues pourront être empruntés par les employés, les adjoints et les conseillers. «L'idée est d'offrir une mobilité nouvelle, intéressante sur de courts trajets à la place de la voiture, indique Xavier Coromines, responsable technique du parc automobile de la ville de Cannes. Parallèlement, la mairie va progressivement mais fortement diminuer le nombre de voitures de fonction.»

Économique et écologique

A visée économique, le dispositif affiche aussi un intérêt environnemental. Il s’inscrit dans le cadre de l'Agenda 21 de la commune. «Se déplacer à vélo diminue le niveau général de la pollution atmosphérique, puisque dix kilomètres de vélo tous les jours évitent le rejet de 700 kg de CO2 par an par rapport à l’usage d’une voiture», vante ainsi la municipalité.

Autre avantage selon la mairie: «Le stationnement moins encombrant que celui d’une voiture puisqu’une place de stationnement pour voiture équivaut à 10 places de stationnement pour vélos.» Achetés 1.400 euros pièce, ces deux-roues à assistance électrique de marque Arcade et de fabrication française pourraient être installés dans d'autres sites municipaux, après le printemps.

En septembre 2014, la municipalité cannoise avait déjà voté le subventionnement de l'achat de ces vélos par des résidents cannois. Sur dossier, la mairie peut ainsi offrir une participation fixée à 25% du prix d'achat, dans la limite de 300 euros par vélo neuf, indique-t-elle. La Communauté d'agglomération des Pays de Lérins (qui regroupe les villes de Cannes, Le Cannet, Mandelieu-La Napoule, Mougins et Théoule-sur-Mer) «réfléchit» quant à elle à la mise en place d'un système de deux-roues en libre service, à l'image des Vélos bleus de la métropole Nice Côte d'Azur, mais en version assistance électrique, «plus adapté au relief collinaire de la zone».