Le grand soir pour Monaco

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Jérémy Toulalan croit à l'exploit.
Jérémy Toulalan croit à l'exploit. — Archives ANP / 20 Minutes

Ils sont à deux doigts de faire déjouer bon nombre de pronostics. Ce mardi soir, à l'entrée des joueurs sur la pelouse du stade Louis-II, Leonardo Jardim saura qu'il joue gros. Sur leur chemin, Saint-Pétersbourg (20 h 45). Une petite « finale » pour une qualification en huitièmes de la Ligue des champions. « Il serait extraordinaire de pouvoir passer. On est très concentré. C'est le match le plus important de ma carrière, c'est sûr », déclare le défenseur monégasque Andrea Raggi. Un nul suffit aux Monégasques pour se qualifier. Leur destin est donc bien entre leurs mains.

Deux buts en six matchs...


S'ils visent la deuxième place de la poule, ils leur est encore possible de terminer premiers. Les Monégasques pourraient alors finir en beauté. « Ce serait encore plus beau. Mais passer premier ou deuxième ne changerait rien. On rencontrerait ensuite une»top équipe«. Pour nous, tous les matchs de Ligue des champions sont difficiles », souligne Raggi, titulaire en défense lors des cinq premiers matchs de C1. Avant la réception de la formation russe, le club de la Principauté a pu se jauger en Ligue 1. Et se rassurer puisqu'il reste sur deux victoires de rang dont une parfaitement maitrisée le week-end dernier (Toulouse, 0-2). « On a fait le plein de confiance et c'est la préparation idéale avant ce grand rendez-vous », confie l'attaquant Valère Germain. Mais Monaco va devoir faire très attention. Avec seulement deux buts marqués en six matchs, la qualification peut aussi leur passer sous le nez. De bien mauvaise augure surtout que les Monégasques ont un programme en décembre très chargé. Coupe d'Europe mardi puis Marseille, Lyon (en Coupe de la Ligue) et Metz consécutivement... « On est dans une belle passe et on a une belle carte à jouer jusqu'à la fin de l'année », conclut Jérémy Toulalan.

■ Les absences

Monaco fera sans Layvin Kurzawa et Geoffrey Kondogbia, toujours en soins. Blessé, Ricardo Carvalho est de toute manière suspendu et Elderson Echiejile (psoas) n'est pas encore sûr de pouvoir être aligné.