Sur la Côte, le tri tourne au ralenti

Fabien Binacchi

— 

Le centre de tri de La Bocca peut traiter 28 000 t de déchets chaque année.
Le centre de tri de La Bocca peut traiter 28 000 t de déchets chaque année. — F. BInnachi / ANP / 20 Minutes

Les conteneurs sont peu remplis. Et pour cause. En 2013, les Azuréens ont moins trié que l'année d'avant. « Environ 36 360 t d'emballages ménagers ont été récoltés, contre 37 464 t en 2012 », a révélé lundi le directeur régional d'Eco-Emballages Richard Quemin. Soit une baisse de 3 %. Et soit un total de 33, 6 kg par habitant. Loin de la moyenne nationale... à 46 kg. « Cette tendance n'est pas du tout bon signe, d'autant plus qu'il y a de bonnes initiatives à Nice, aux Moulins et à l'Ariane, à Cannes, à Grasse et dans la Casa, note aussi le responsable. Mais il est encore compliqué de trouver des points de collecte dans certains centres urbains.»

Alerte sur le verre


La situation est d'autant plus préoccupante pour les contenants en verre. En un an, en région Paca, chaque habitant jetterait encore 25 kg de bouteilles, pots et autres bocaux avec les ordures ménagères. Une contre-performance et encore des idées reçues. Selon l'Observatoire du geste de tri, 38 % des habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur pensent que « trier est peu utile, la plupart des déchets étant finalement traités ensemble». Environ 73 % des foyers trieraient  effectivement leurs emballages ménagers. Et seuls 34 % d'entre eux le feraient de manière systématique.