La région à la conquête des « chers » vacanciers chinois

Fabien Binacchi et Mickaël Penverne

— 

Des packages " mariage " sont prévus.
Des packages " mariage " sont prévus. — Archives F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Des packages «mariage» à Nice, une communication marquée autour du shopping à Cannes... Depuis quelques années, la Côte drague sans complexe les touristes chinois, parmi les plus fortunés de la planète. Et la région a décidé de mettre les bouchées doubles, même si cette clientèle ne représente que 2 % des nuitées hôtelières... Un marché émergent «mais très important », selon Bruno James, directeur général du Comité régional du tourisme (CRT)Paca. « Il affiche une progression de 123 % depuis 2011. Il n'y a pas d'équivalent.», a-t-il expliqué lundi.

Dépenses moyennes de 176 €


Le CRT de la région a ainsi décidé de « mettre le paquet », notamment en éditant un guide du Petit Futé en mandarin. Dans la cité des festivals, un « Club Chine » mobilise les professionnels du tourisme autour du « bien accueillir ». A Nice, on travaille à l'ouverture, à moyen terme, d'une liaison aérienne directe... Beaucoup d'initiatives pour une clientèle aisée. Dans les Alpes-Maritimes, ces « chers » touristes chinois sont 2e en termes de pouvoir d'achat. Avec 176 € de dépenses quotidiennes lorsqu'ils séjournent dans le département, ils arrivent « après les Moyen-orientaux, mais loin devant les Français [70 €par jour] », révèle Eric Doré, le directeur du CRT sur la Côte d'Azur. « C'est un marché capital, confirme Isabelle Gainche, la directrice commerciale et marketing du palais des festivals de Cannes, chargée du tourisme. Equivalent à ce que représentait la Russie il y a une quinzaine d'années. »

■ Triplées en cinq ans

Les vacances de Chinois sur la Côte d'Azur ont triplé de 2008 à 2013. Et la barre des 100 000 séjours devrait être passée cette année, dit le CRT. La Chine ne figure cependant qu'au 19e rang des marchés étrangers.