Une star japonaise et des envies d'Europe au Racing

Fabien Binacchi

— 

Yan Fang, Anny Courtade, Victoria Ravva et la japonaise Ebata Yukiko.
Yan Fang, Anny Courtade, Victoria Ravva et la japonaise Ebata Yukiko. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le club de la Croisette se renforce... avec un poids-lourd des parquets japonais. La petite - par la taille (1, 76 m) - attaquante Ebata Yukiko totalise soixante-sept sélections au sein de l'équipe nationale nippone. En 2012, elle était revenue des Jeux olympiques de Londres avec le bronze autour du cou. « C'est une joueuse très technique et dynamique. Beaucoup de clubs la voulaient et elle nous a choisi, s'est félicité mercredi, à l'occasion d'une présentation à la presse, le coach Yan Fang. Nous avons fait jouer deux Japonaises depuis 2005 et nous en gardons de très bons souvenirs. »

Aller le plus loin possible


« Je savais que Yan Fang m'avait repéré à Londres, et j'avais entendu parler des bons résultats de l'équipe », a expliqué la joueuse à 20 Minutes. La Japonaise complète un recrutement de six joueuses, au total, cette année. Après un premier entraînement, lundi, elle n'a plus que le reste de la semaine pour peaufiner sa préparation, avant le tournoi d'Istres, ce week-end et le début du championnat, le 25 octobre contre le Paris Saint-Cloud. « On vise encore le doublé coupe-championnat [la saison dernière, le RC Cannes a remporté ses 18e titres], cette année. On se focalise aussi et peut-être surtout sur la Ligue des champions. On espère passer le premier tour et aller le plus loin possible. » Lors de la dernière campagne européenne 2013-2014, les Azuréennes s'étaient inclinées dans les play-offs à six. Finalistes en 2006 et 2012, elles avaient surtout décroché le titre deux années de suite, en 2002 et 2003.

■ « Vica » continue

La capitaine du RC Cannes a encore resigné. Pour un an. A presque 38 ans, Victoria Ravva va entamer sa 20e année dans l'équipe cannoise. Blessée l'an dernier, « elle va faire une super saison », selon Fang.