Nice, bon écrin pour les expos

Fabien Binacchi et Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Le nouveau musée dispose d'un fonds de 45 000 objets (archives).
Le nouveau musée dispose d'un fonds de 45 000 objets (archives). — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

L'air de la Côte lui va mieux. Depuis le 27 juin, date de son ouverture à Nice, au pied de l'Allianz Riviera, le musée national du Sport a accueilli 14 000 visiteurs. Soit déjà, en un peu plus de trois mois, 80 % de la fréquentation enregistrée sur toute une année, lorsque ses collections étaient exposées à Paris. « Nous recevons en moyenne 170 personnes par jour. C'est très encourageant, mais il faut mettre la barre encore plus haut, lance Marie Grasse, la conservatrice. La billetterie commune avec l'OGC Nice et l'attractivité du futur centre commercial Nice One [prévue fin 2015] devrait nous permettre de progresser encore. »

Objectif, 100 000 visiteurs


« On espère que ce lieu accueillera 100 000 visiteurs par an », a pronostiqué le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrice Kanner, qui inaugurait officiellement le musée mercredi. Sur un peu plus de 2 500 m2 de surface d'exposition, le lieu dispose d'un fonds de 45 000 objets et 400 000 documents accessibles depuis un centre de recherche. Ouverte depuis le 4 octobre, une exposition temporaire célébrant les « Victoires !» laissera sa place à une présentation autour du sport et de la mode, à partir de l'été prochain.

■ Familial

Le public du musée est en majorité familial (59 %). « C'est une musée de société et une bonne entrée en matière pour les plus jeunes », dit Marie Grasse. 85 % des visiteurs habitent Nice ou ses alentours.