Nice: Un concert de jazz odorant pour mêler le nez et les oreilles

MUSIQUE Un concept original est testé dimanche à l'occasion de la Fête de la science...  

J.-A. G.-L.
— 
La responsable du projet, Martine Adrian-Scotto, sera aussi sur scène pour interpréter les morceaux de jazz.
La responsable du projet, Martine Adrian-Scotto, sera aussi sur scène pour interpréter les morceaux de jazz. — Pierre Defaix

Du jazz, des parfums vaporisés dans la salle de concert et une recherche scientifique pointue. Martine Adrian-Scotto, physicienne à l’institut de chimie de Nice, est à l’origine d’un concept pour le moins original qui mêlera, dimanche à 17h au théâtre du campus Valrose, les expériences auditives et olfactives. A l’occasion de la Fête de la science, «le spectateur assistera à un concert de jazz pendant lequel des parfums seront diffusés», explique la physicienne.

Des parfums créés à Grasse et inspirés de l’histoire du jazz
Autrement dit, ces chercheurs (Martine Adrian-Scotto a travaillé sur le projet avec une dizaine de personnes) espèrent mieux évaluer «les influences de la perception d’odorants sur la perception de la musique , révèle la responsable du projet. Véritable expérience d’une heure qui fait appel au public, c’est «le point de départ d’une recherche beaucoup plus pointue», indique la spécialiste.

Pour le reste, motus et bouche cousue, aucune information ne doit filtrer pour ne pas influencer la salle. Tout juste révèle-t-elle qu’il y aura quatre mélanges de parfums (boisé, masculin, exotique...) pour quatre atmosphères différentes. Des odeurs qui ont été montées de toutes pièces par des parfumeurs de Grasse qui se sont inspirés de l’histoire du jazz.

Entrée libre.