Marat explore sa grande bleue

— 

" Plus loin en Méditerranée " est présenté sur l'Ile Sainte-Marguerite.
" Plus loin en Méditerranée " est présenté sur l'Ile Sainte-Marguerite. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Plus habituée des ambiances urbaines, à Paris, à New York, Dolorès Marat a aussi joué avec la lumière de la Méditerranée. Et c'est tout ce travail, initié en 1998, que le musée de la Mer, au Fort royal de l'Ile Sainte-Marguerite, expose jusqu'au 28 septembre. Quelque 70 images, capturées en Espagne, en Italie, en Egypte, en Syrie et ailleurs, jouent sur « la lumière et la nature que [la photographe] ne voulait pas rendre comme une carte postale », notent les organisateurs. Son propos sombre mêlé au procédé de tirage Fresson, l'unique méthode utilisée par Dolorès Marat, donne à ses photos une autre vision, comme pour aller « Plus loin en Méditerranée », le titre de cette exposition estivale organisée au large de Cannes. F. B.