Pharmacien et médecins face à la justice

— 

Ils avaient monté une escroquerie en bande très organisée. Dès ce lundi et toute la semaine, vingt et une personnes, soupçonnées d'avoir monté une vaste arnaque à la Sécurité sociale, comparaissent devant le tribunal correctionnel de Grasse. La justice leur reproche ainsi d'avoir frauduleusement perçu plus de 750 000 € au préjudice de plusieurs caisses primaires d'assurances maladie (CPAM). L'affaire avait démarré en juin 2012 avec l'interpellation d'un pharmacien de la Colle sur Loup. L'homme faisait prescrire des traitements très onéreux à onze médecins du département. Et leurs « patients », issus de la communauté du voyage, utilisaient de fausses cartes Vitale pour percevoir les remboursements, alors que les médicaments n'étaient pas délivrés. Tous se partageaient le butin.