Un futur centre à l'appétit de géant

Fabien Binacchi

— 

Nice (Alpes-Maritimes).
Nice (Alpes-Maritimes). — Capture d'écran / Google Map

Au pied des tribunes de l'Allianz Riviera, les grues ont repris leur ballet. Vinci Immobilier poursuit là, dans la plaine du Var, l'aménagement des 29 000  m2 du futur centre commercial NiceOne. « Il y aura dix moyennes surfaces et vingt autres boutiques autour d'une rue piétonne découverte », précise la directrice du programme Marie-Laure Sigaud. Un projet commercial parmi beaucoup d'autres dans le département. Il y aurait ainsi 152 000 m2 de constructions en cours ou déjà validées actuellement. Et notamment celles d'Ikea. Le géant suédois a en effet prévu d'implanter un magasin de 40 000 m2 juste à côté de ces trente nouveaux commerces.

Trop de projets selon la CCI


« Nous profiterons là d'un emplacement stratégique, avec la proximité directe d'une sortie d'autoroute et l'appel de clients que représente l'arrivée d'Ikea », relève William Ubaldi. Malgré sa présence à proximité, le PDG de la marque azuréenne du même nom n'a pas hésité à réserver 6 000 m2 de l'ensemble NiceOne, pour y installer son plus gros point de vente. Ainsi, les nouvelles installations se multiplient. Du côté de Saint-Laurent-du-Var, Cap 3000 a engagé des travaux d'extension de 35 000 m2. A Cagnes-sur-Mer, les 75 000 m2 du centre commercial Polygone Riviera vont également sortir de terre... Et 317 000 autres mètre carrés seraient encore dans les cartons des promoteurs, selon la Chambre de commerce et d'industrie. C'est « trop » pour cette dernière qui dénonce, déjà depuis plusieurs années, un « aménagement commercial au coup par coup, sans vision départementale globale. » «Un foisonnement, selon Stéphane Grech, président de la commission urbanisme commercial, qui fragiliserait davantage les commerces de proximité.»

■ Des boutiques... et des emplois

Dans la Plaine du Var, l'ouverture prochaine des trente magasins de centre commercial NiceOne devrait générer environ 500 créations d'emploi, dont une centaine pour l'enseigne Ubaldi. A Cagnes-sur-Mer, une campagne de recrutement devrait également débuter l'automne prochain, en prévision de l'inauguration du très vaste complexe Polygone Riviera. Là-bas, ce sont pas moins de 1 500 emplois qui seront pourvus pour faire tourner les 75 000 m2.