De l'art écolo sur Sainte-Marguerite

Fabien Binacchi
— 
" Pantone 06 Marguerite ", de Kate Woo, une plasticienne de Vallauris.
" Pantone 06 Marguerite ", de Kate Woo, une plasticienne de Vallauris. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Une rosace Art déco en galets, une pomme géante faite de branchages, un oursin revu et corrigé, du linge (en bois) qui sèche au soleil... Sur l'île Sainte-Marguerite*, au large de Cannes, quinze artistes viennent de dévoiler leurs œuvres éphémères créées à l'occasion de la 2e Rencontre internationale de land art. « Il s'agit d'un art conçu in situ, avec des éléments naturels trouvés sur place, et qui évolue naturellement en fonction des intempéries », rappelle Sally Ducrow, l'une des commissaires de cette exposition, gratuite, originale, poétique et surtout « écologique ».

Artistes internationaux


« Les artistes peuvent aussi faire appel à des matériaux de fixation et utiliser un peu de peinture si, et seulement si, tout ça respecte l'environnement », précise-t-elle également. Imaginés sur le thème choisi cette année, « Entre terre et mer », les « tableaux » de ces créateurs français, canadien, espagnol et finlandais sont à découvrir sur l'île jusqu'au 31 août. Et notamment autour de l'étang du Batéguier, le long d'un parcours balisé.