La ligne anti-« black-out » arrive dans le département

Fabien Binacchi

— 

RTE a entamé l'installation de ses câbles au nord de Cannes-La Bocca.
RTE a entamé l'installation de ses câbles au nord de Cannes-La Bocca. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

C'est la dernière ligne droite... avant de pouvoir enclencher l'interrupteur. Après avoir transités par le Var, les câbles du « filet de sécurité énergétique » sont arrivés à Cannes. Depuis quelques jours, les équipes du Réseau de transport d'électricité (RTE) enterrent leurs immenses faisceaux de cuivre dans le département. D'ici au premier trimestre 2015, cette nouvelle ligne haute tension de 225 000 volts permettra « de renforcer l'alimentation des Alpes-Maritimes et de se prémunir d'un risque de black-out en cas d'avarie grave sur l'unique axe actuellement existant de 400 000 volts », rappelle Jean-Marc Baguet, le directeur de l'aménagement de ce projet.

Un câble de 24 tonnes


Sur les 107 km programmés, 37 sont encore « à dérouler » dans des fourreaux souterrains. Un chantier « hors-norme » pour RTE avec « des câbles encore jamais utilisés ». Lundi, le long de l'avenue Jean-Mermoz, au nord de la Bocca, il ne fallait pas moins de trois moteurs pour entraîner les 850 m d'une section de ce tuyau de cuivre, qui affiche sur la balance un poids de près de 24 tonnes. « Le câble est poussé à l'entrée de la gaine et tiré par un treuil en sortie », précise José Ferreira, le chef du chantier. Le filet est ainsi installé par tronçons qu'il faudra encore raccorder. Après la pose, quelque 76 jonctions seront ainsi encore nécessaires. « Le chantier devrait être terminé en septembre, précise aussi Jean-Marc Baguet. Ensuite, nous devrons tester ce nouveau réseau. »

■ En chiffres

Entièrement financé par RTE, le projet représente un budget de 170 millions d'euros. Dont plus de 120 millions servent uniquement pour l'achat de ces câbles de cuivre, qui sont spécialement fabriqués.